Comment devenir Ingénieur halieutique au Cameroun

Récemment je suis rentrée en contact avec une camarade de collège : Marie Laure.  Nous nous étions perdues de vue depuis près de 10 ans. Dans nos récapitulatifs de la dernière décennie, j’ai appris que Marie-Laure fréquentait l’Institut des Sciences Halieutiques de Yabassi.  J’ai réalisé que je n’en avais jamais entendu parler (et je crois que la plupart des camerounais non plus). Il m’est  venu à l’idée d’en parler ici. Dans la mesure où Afoup promeut entrepreneuriat agricole et l’élevage. L’institut des Sciences Halieutiques quant-à lui,  éduque les futurs entrepreneurs dans des sciences halieutiques. C’est alors une excellente piste d’éducation à suivre avant de se lancer dans l’auto emploi.

Généralités sur l’ISH

L’institut des sciences halieutiques de Yabassi est situé dans la zone côtière du Cameroun. En effet, Yabassi  est entourée par deux fleuves importants : le Nkam et le Wouri. L’établissement fut créé en Janvier 1993 mais elle fonctionne depuis 2010. C’est l’une des nombreuses écoles spécialisées de  l’Université de Douala. Elle est la plus grande et la plus élaborée du domaine dans la sous-région. Elle forme ainsi dans des domaines pratiques et dans la recherche scientifique.

Les domaines de formation de l’ISH

L’ISH forme dans cinq domaines  :

  • l’aquaculture : celle-ci consiste à apprendre les techniques  d’élevage de certaines espèces de poisson et de crustacées.
  • la gestion des écosystèmes aquatiques : ici, les étudiants peuvent assimiler les méthodes de gestion des stocks halieutiques. C’est surtout un moyen de profiter des ressources aquatiques tout en respectant l’environnement.
  • la gestion des pêches : ce domaine se rapporte aux méthodes d’augmentation de la production halieutique nationale.

  • l’océanologie et la limnologie : les cours dispensés dans ces domaines ont pour objectif d’évaluer les potentialités des écosystèmes marins et littoraux du Cameroun.
  • la transformation et le contrôle de la qualité des produits halieutiques : il s’agit ici d’apprendre à mettre en œuvre des mécanismes de conservation, de conditionnement, et de traitement du poisson. La maîtrise de ces mécanismes pourrait mener à la création d’une véritable industrie de transformation du poisson au Cameroun.
L’admission à l’ISH

L’institut des Sciences Halieutiques de Yabassi accueille chaque année des étudiants camerounais et étrangers. Il  comprend trois cycles d’éducation. L’admission en cycle Licence se fait sur concours. Les candidats doivent être titulaires d’un baccalauréat ou d’un GCE advanced level série scientifique. Ces derniers obtiennent ensuite un diplôme d’Ingénieur de Travaux Halieute. Le cycle Master accueille les ingénieurs des travaux halieute sur étude de dossier. Après obtention du Master, les étudiants deviennent ingénieurs de conception halieute. Le cycle Doctorat admet également sur étude des meilleurs dossiers. Le candidat obtient un Ph.D en sciences halieutiques à la fin du cycle .

Nous tenons ici un autre moyen de valoriser nos ressources agricoles et piscicoles. L’ISH est le pourvoyeur national de techniques nécessaires à l’exploitation du second domaine. Aussi, les Camerounais gagneraient  à connaitre et à profiter des possibilités qu’offrent les formations de ladite institution.

About the Author

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :