Les fruitiers forestiers comestibles du Cameroun

Auteurs: O. Eyog Matig, O.Ndoye, J. Kengue et A. Awono

Nombre de pages: 219

 


Category: .

L’Institut international des ressources phytogénétiques (IPGRI) est un organisme scientifique indépendant à caractère international visant à promouvoir la conservation et le déploiement en champ et dans les forêts des ressources phytogénétiques au profit des générations actuelles et futures. Il est un des 15 centres Future Harvest fonctionnant sous l’égide du Groupe consultatif pour la recherche agricole internationale (GCRAI), une association de membres des domaines privés et publics qui soutiennent les efforts pour utiliser la science de pointe pour réduire la faim et la pauvreté, améliorer l’alimentation et la santé, et pour protéger l’environnement. L’IPGRI a son siège social à Maccarese, près de Rome, en Italie, et possède des bureaux régionaux dans plus de 20 pays à travers le monde. Il fonctionne sur la base de quatre programmes : (1) Diversity of Livelihoods (la diversité pour le bien de tous) (2) Understanding and Managing Biodiversity (Mieux connaître et gérer la biodiversité (3) Global Partnerships (Partenariats internationaux) et (4) Commodities for Livelihoods (Les denrées de bases au service des gens)

Le statut international a été conféré à l’IPGRI au titre d’un accord d’établissement qui, en janvier 2006, avait été signé par les gouvernements des pays suivants: Algérie, Australie, Belgique, Bénin, Bolivie, Brésil, Burkina Faso, Cameroun, Chili, Chine, Congo, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Chypre, Danemark, Egypte, Equateur, Grèce, Guinée, Hongrie, Inde, Indonésie, Iran, Israël, Italie, Jordanie, Kenya, Malaisie, Mali, Maroc, Mauritanie, Norvège, Ouganda, Pakistan, Panama, Pérou, Pologne, Portugal, République Tchèque, République Slovaque, Roumanie, Russie, Sénégal, Soudan, Suisse, Syrie, Tunisie, Turquie, et Ukraine.

Pour mener à bien son programme de recherche, l’IPGRI reçoit une aide financière de plus de 150 donateurs, incluant des gouvernements, des fondations privées et des organismes internationaux. Pour plus de renseignements sur les donateurs et les activités de recherche, consultez les rapports annuels de l’IPGRI. Des copies imprimées sont disponibles sur demande à ipgri-publications@cgiar.org ou à partir du site web de l’IPGRI (www.ipgri.cgiar.org).

Les désignations géographiques utilisées dans cette publication ainsi que la présentation de matériel ne sont en aucun cas le signe d’une opinion, quelle qu’elle soit, exprimée par l’IPGRI ou le GCRAI quant au statut légal d’un pays, d’un territoire, d’une ville ou une zone ou l’autorité qui les dirige, ou sur la délimitation de ses frontières géographiques ou administratives. De même, les opinions exprimées sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de ces organisations.

La mention d’une marque déposée ne constitue pas le cautionnement du produit et n’est faite qu’à titre d’information.

Avis

Il n'y a encore aucun commentaire

Soyez le premier à donner votre avis “Les fruitiers forestiers comestibles du Cameroun”